LES GAMMES SYMETRIQUES

Il y a 2 gammes symétriques assez utilisées :

- La gamme diminuée

- La gamme par ton


La gamme par ton

Alors qu’ il y a douze gammes majeures ( C , C# , D , D# ect…) , il n’y a que 2 gammes par ton .

Si l’ on commence l’ une arbitrairement par la note de do , l’ autre est celle qui commence par la note do# .

En effet , la gamme par ton est construite comme suit :

T     T     T     T     T     T     T     ect…

On voit qu’ elle va marcher sur les accords de type X5#/7 ou X5b/7 , relativement courants , par exemple dans la bossa nova .

Elle est assez difficile à faire chanter , avec une sonorité très typée ( écouter l’ intro de « You are the sunshine of my life » de Stevie Wonder , pour entendre une utilisation réussie de cette gamme )



La gamme diminuée

C’ est l’ autre grande gamme symétrique .

Elle est construite comme suit :

T     D     T     D     T     D     T     D     T     D     ect…

Il n’y en a que 3 :

Si , arbitrairement , on choisit celle qui commence par un do , il y a celle de do# , celle de ré , puis on repart à nouveau sur les mêmes notes que celles de do .

La musique manouche l’ utilise beaucoup sous la forme TD   TD   TD   TD   ect … , ce qui revient à escamoter une note sur 2 ( rappel : TD= 1ton1/2 ) .

Elle contribue à la très forte identité de la musique manouche .

En musique classique et jazz moderne , on l’ utilise plutôt sous sa forme complète pour obtenir des sonorités tout à fait intéressantes …

On aura l’ occasion de travailler cette gamme lorsqu’ on abordera l’ improvisation , sur les séquences d’ accords de forme II / V / I .